Logo Allo Bordeaux Apero

Zones de livraison

carte avec les zones de livraison d'allo bordeaux apéro

Des frais de livraison de 5 euros s’appliquent aux zones en ORANGE

Zones de livraison

Commandez ici !

Icon de carte bleueCB acceptée


Commandez ici !

LE GUIDE ULTIME DE LA VODKA

UN PEU D’HISTOIRE RUSSE

Cette eau-de-vie qui est d’origine russe et polonaise selon les sources est issue de la fermentation de presque toutes les céréales (blé, orge, sarrasin), mais d’autres produits agricoles peuvent être utilisés (pommes de terre, betteraves, châtaigne, riz ou sucre) mais également les fruits (pommes, poires, cerises. La vodka à 40% de teneur en alcool et gèle aux alentours de 27-°C. Contrairement à beaucoup d’informations erronés sur internet, elle ne gèle pas à -114°C. Elle est distillée depuis le 14e siècle, c’est le tsar Ivan IV, appelée aussi « Ivan le terrible », qui a construit la première taverne, cette boisson a joué alors un rôle très important dans la culture et l’économie russe. La production de vodka fut cependant plusieurs fois interdite ou limitée. Puis dans les années 90, l’État soviétique a perdu le monopole de la production. Après s’être diffusée partout dans le monde, elle est devenue l’alcool national de nombreux pays (Russie, Pologne, Ukraine, Finlande). On en fabrique aussi aux États-Unis, au Canada, en Suède, en Suisse et en France.

Il existe plus de 5 000 marques de vodka à travers le monde, et depuis quelques années maintenant de grandes marques de vodka haut de gamme, également qualifiée d’ultra premium, ont fait leur apparition. Dans un marché saturé, il faut se différencier par la qualité qui est dorénavant très recherchée via des procédés d’élaboration longs et techniques.

Aujourd’hui c’est l’alcool le plus consommé dans le monde. Ce sont des millions de bouteilles vendues, et la vodka est loin devant le whisky car elle est présente dans la composition de plusieurs cocktails comme la bloody mary, cosmo, russes blancs.

Comment boire de la vodka ?

En Russie, la vodka est considérée comme l’un des plus grands plaisirs de la vie.
Les méthodes pour boire de la vodka selon Allo Apéro Bordeaux.
Boire de la vodka pure : Pour apprécier pleinement sa consommation, la plupart des russes estime qu’il faut choisir une vodka non aromatisée. Une bonne vodka devrait avoir un goût crémeux et souple. Elle a une odeur de graines et une consistance épaisse quand elle est servie frappée. Tandis qu’une mauvaise vodka aurait un goût amer, une texture aqueuse avec aussi un goût de médicament. Si elle vous brule le palais c’est qu’elle est probablement de mauvaise qualité. Ensuite, il faut la boire fraîche, la boisson doit être la plus froide possible. Placez votre bouteille au congélateur quelques heures avant sa consommation.
Votre vodka est prête ! Versez la dans un petit verre l’équivalent de seulement quelques gorgées car étant pure elle risque de vite vous montez à la tête très vite.
Attention, ne la buvez pas cul sec mais à petites gorgées. En privilégiant la dégustation, vous sentirez son arôme de grains lorsque vous la ferait tourner dans votre verre. Puis laissez reposer son gout quelques secondes sur votre palais. Pour l’apprécier d’autant plus et contre balancer la puissance de l’alcool, mangez des toasts et amuse-gueules entre vos gorgées (quiche, olives, poisson fumé). A l’origine, la vodka était destinée à relever les plats, elle se consommait donc à petites gorgées, comme le vin.

bouteilles de vodka accompagnées de caviar

Comment différencier les types de vodka selon Allo Apéro Bordeaux ?

Qu’est-ce qui différencie une vodka standard à quinze euros d’une extra ou ultra-premium allant de trente-cinq à cinquante euros ?
Voici quelques critères énumérés par Allo Apéro Bordeaux : la provenance, les matières premières (céréales, fruits, légumes, pommes de terre), le nombre de type de distillations, le nombre et le type de filtration, et les arômes (naturels ou chimiques). Généralement, pour une vodka standard, on distillera du grain et des pommes de terre non triés dans le bus d’optimiser les coûts industriels. Pour les budgets modestes, ces vodkas sont une alternative à la gamme Premium. Pour les extras et ultra-premium, version luxe, on utilise du blé sélectionné ou du seigle, celles-ci répondent à un besoin et à la recherché de pureté pour les consommateurs.

Sinon de manière générale il y a deux sortes de vodka. Celles qui ont du goût et celles qui n’en n’ont pas et qui servent en partie à se bourrer la gueule. Quant aux écarts de prix d’une vodka à une autre, cela s’explique surtout par les grosses sommes dépensées par les marques pour leur communication, en image, en marketing et le packaging de la bouteille.

La vodka aromatisée est devenue très à la mode, elle s’associe à un arôme prédominant autre que celui de la matière de base utilisée. Plus récemment, ont été lancées les vodkas au citron, cassis, ou encore kiwi et bien d’autres arômes fruités ou florales. La Zubrowka polonaise est aromatisée à l’herbe de bisons récoltées durant la période d’été, ce qui donne une teille paille et un arôme très particulier. L’Ukraine utilise le piment et le miel.
La vodka infusée résulte du procédé de l’infusion auquel on y ajoute un arôme. Elle se développe de plus en plus car on y retrouve le côté fait maison car c’est une méthode plus naturelle que les aromatisations chimiques des industrielles. Le principe est simple, mettre un aromate choisi dans une bouteille de vodka et laisser infuser.
Pour les plus gourmands, il est possible de se confectionner une vodka avec confiseries (bonbons tendres aux fruits). Ce cocktail peut s’apprécier dans n’importe quel parfum de bonbons. C’est un hommage alcoolisé rendu aux sucreries de l’enfance.

bouteille grey goose extra premium vodka
photo pour préparer une vodka tagada

Comment faire de la vodka tagada ?

Allo Apéro Bordeaux vous propose son délicieux cocktail de vodka tagada, pour les nostalgiques de l’enfance. Facile et rapide à réaliser, en voici la recette :
Ingrédients : 1 bouteille de vodka et ½ paquet de fraises tagada.
Prévoir une bouteille vide plus grande que celle de la vodka. Coupez les bonbons en plusieurs morceaux pour accélérer leurs dissolutions dans l’alcool puis versez la vodka dessus. Retournez de temps en temps, comptez environ une heure pour la dissolution puis lorsque les bonbons sont complètement fondus, votre boisson est prête !
Comment déguster votre vodka tagada ? Nature, en shooter, pour apprécier pleinement le goût. Allongé avec de la limonade ou du tonic pour plus de rafraîchissement. Dans les deux cas, le cocktail est excellent avec quelques gouttes de jus de citron.
De nombreux bonbons infusés dans la vodka sont possibles : carambar, chamalow, schtroumpf, etc.

photo d'un cocktail de vodka flambée

Comment faire flamber de la vodka ?

Le fait de chauffer l’alcool libère une quantité d’arômes volatiles auparavant dissimulés et donc permet d’améliorer le goût. En plus d’être bon, ça rend le verre encore plus grandiose, la fascination d’un simple shoot de vodka qui s’embrase. Les shooter sont des cocktails assez bruts, qui à l’origine se buvaient cul-sec, notamment en Scandinavie.

Pour flamber son shooter, il suffit de verser la vodka à ras bord et au-dessus pour qu’il flambe plus facilement. Attention aux types de verre, procurez-vous les plus solides pour éviter les risques de fissures liés à la chaleur.

La sélection des cocktails vodka préférés d’Allo Apéro Bordeaux

cocktail cosmopolitain

Le Cosmopolitain ou Cosmo est un cocktail de couleur rose attrayante, léger et fruité. Le Cosmopolitain est à base de vodka, de jus de canneberge, de triple sec et du jus de citron vert. Pour magnifier le goût vous pouvez ajouter un soupçon de liqueur d’orange amère. Il connaît un succès féminin international, son nom fait référence au Cosmopolitisme Universel.

Le Bloody Mary est un cocktail plus ou moins fortement pimenté selon les goûts. A base de vodka, épais et savoureux il se concentre davantage sur l’amertume et les épices pour titiller vos papilles. On y retrouve du jus de tomate, de jus de citron et des épices tels que le piment, sauce Tabasco, sauce céleri et du poivre.

deux cocktails à savourer à l'apéro

Le fameux Sex on the Beach, évocateur de plaisir, avec une couleur comparable à celle d’un coucher de soleil, contient plusieurs arômes fruités. Vous aurez besoin de cinq ingrédients : de la vodka, de la liqueur de pêche, du jus d’ananas, du jus de cranberry et des glaçons. Mélangez le tout et versez dans un joli verre tulipe, votre Sex on the Beach est prêt !

Le vodka Martini ou kangourou, boisson fétiche de James Bond, est réalisé en combinant vodka, vermouth sec et glace, il peut être agrémenté d’une olive verte, d’une tranche de citron, de câpres ou d’oignons. Il doit être secoué et non pas remué. C’est devenu une variation très courante du martini.

Le vodka orange appelée aussi « Screwdriver » est un mélange très présent dans discothèques et fêtes car il est très simple à réaliser. Vous aurez juste besoin, de vodka, du jus d’orange et des glaçons. Elle s’apprécie le mieux à l’apéritif ou accompagne idéalement un brunch.

Quelles marques de vodka choisir ?

Allo Apéro Bordeaux te suggère sur sa carte la Poliakov, une marque française de vodka et l’une des plus consommée dans en France. Héritière de traditions ancestrales russe, elle est élaborée à partir d’une sélection des meilleurs grains et est distillée trois fois pour une pureté unique et une finesse extrême. Sa transparence cristalline dévoile un bouquet très équilibré de poire mûre, de fruits tropicaux et d’une texture riche en bouche.

bouteille vodka absolut proposée par allo bordeaux apéro

L’Absolut vodka, est une marque de vodka appartenant au groupe suédois Vin & Spirit. Aujourd’hui elle a le mérite de devenir la marque de vodka la plus appréciée dans le monde tant que pour sa netteté que pour ses nombreuses déclinaisons qui entrent dans la préparation de divers cocktails. Sa distillation passe par plusieurs phases de perfectionnement qui procurent à cette boisson une pureté extraordinaire. Sa qualité régit aussi dans ses arômes de fruits secs et de blé.

Le cocktail coup de cœur d’Allo Apéro Bordeaux : le Blue Lagoon

Ce cocktail a été inventé en 1960 par Andy MacElhone au Harry’s Bar à Paris. Afin de rendre hommage à son père Harryn créateur du Harry’s Barn il lui dédia une variante du cocktail de Papa : le cocktail Blue Lagoon. Une déclinaison du White Lady qui remplace le triple sec par du curaçao (qui est aussi un triple sec, mais bleu) et le gin par la vodka, vous aurez besoin en plus de cela, du du jus de citron et des glaçons. D’après son créateur, il se boit à deux, en amoureux. Coloré, rafraîchissant, original, à servir à tout occasion, surtout en période estivale !